Le vieux clochard

Une à une

les lumières s’allument

La ville dans une nuit noire

s’éclaire comme une naissance

 

De fenêtre en fenêtre

la clarté s’élance

et donne à rêver

au clochard sans logis

 

Chaque fenêtre qui brille

lui conte une histoire

A lui qui ne possède

que l’étoile de la nuit

 

Oh comme il vous envie

simple lampe de plafond

Comme il imagine

le paradis chez vous

 

De la porte d’entrée

à la lucarne du toit

De la première des marches

à la dernière des tuiles

le porte son imagination

 

Et puis s’achève la nuit

qui fait place au jour

Et ainsi que les lampes

le vieux clochard s’éteint