« Big Book of Ghost Stories and The Weird », The Washington Post, 24.10.2012

In their introduction, the editors also boldly suggest that « the finest weird tale of the 1960 was a short novel by Michel Bernanos called « the other side of the Mountain » which they include in its entirety, newly translated by Gio Clairval.

« Big book of Ghost Stories and The Weird », Michael Dirda, The Washington Post, 24/10/2012

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.