Le Murmure des dieux

L’arbre géant frémissait sous les coups de hache. A côté du molosse végétal, les hommes à la peau sombre , luisante de sueur, ressemblaient à des miniatures mouvantes. L’acier avait creusé tout autour du tronc une blessure qui était comme une gueule prête à mordre, et de cette gueule la sève généreuse coulait comme une salive. Mais le monstre enraciné refusait la mort. Jusqu’au moment où son cœur généreux fut enfin atteint. Il oscilla lentement, pencha d’avant en arrière sa belle chevelure verte, puis, dans un craquement sinistre comme un râle, s’allongea sur le sol dans l’attente de la mort sèche.

La grande forêt pris le deuil. Les bruits les plus fantastiques se mirent à courir : on avait tué l’Arbre-Dieu.

Eudes, jeune ingénieur français, arrive à MANAUS afin de travailler pour le compte d’un directeur véreux d’une société de bois précieux.

Cet homme lui propose une expédition de plusieurs mois en pleine forêt amazonienne qu’il se verra finalement contraint d’accepter.

Francisco, à la recherche d’un trésor archéologique au cœur du monde vert, propose à Eudes de l’accompagner.

Allant de zones civilisées à la nature la plus hostile, Eudes et Francisco ne vont cesser de se battre avec les éléments extérieurs mais aussi avec eux-mêmes afin de pouvoir survivre.

C’est ainsi que Michel nous transporte en plein cœur de la forêt amazonienne, sa nature, et surtout, sa magie, omniprésente par les croyances des tribus XAVANTES.

Le murmure des dieux est une véritable ode à l’Amazonie, un texte d’une pure beauté qui laisse pleinement place à toutes formes de magie dans notre monde réel.


RECENTES PUBLICATIONS :
– Le Murmure des dieux, Préface de Sébastien Lapaque, L’Arbre Vengeur, 2021,  263 p.
– « Le cycle de la Montagne Morte de la Vie », Fleuve Noir, Super-Poche, 1996, 704 p.
Editeurs : Fleuve Noir Editions, La Table Ronde (Gallimard), L’Arbre Vengeur

Avis de lecteurs Amazon FranceAvis de lecteurs FNAC


CRITIQUES LITTERAIRES :

« Le Murmure des dieux est un roman saisissant qui ne lâche pas son lecteur et le plonge au cœur de l’univers de Michel Bernanos : cet univers, né de l’expérience brésilienne de l’auteur, à la nature pour personnage principal, une nature face à laquelle l’homme semble avoir perdu son innocence. » Roger Bichelberger, Le Républicain Lorrain

« Si le murmure des dieux peut être qualifié de roman fantastique […], c’est aussi, c’est d’abord un parfait récit d’aventures, comme on en trouve non seulement en littérature, mais également en bandes dessinée et au cinéma. A mi-chemin entre « l’oreille cassée » et « les aventuriers de l’arche perdu », il respecte tous les codes du genre : Fausses pistes, chausse-trappes, rires et larmes, sueurs froides et dépaysement, rebondissements… Le Murmure des dieux donnerait d’ailleurs naissance à un film extraordinaire. » Sébastien Lapaque, 2021


Evolution des personnages  (Etat de l’Amazonas, Brésil) :

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.